Étudiants bientraitants – AQDR Outaouais

Étudiants bientraitants

Les objectifs du projet

  • Définir la maltraitance, les types et les formes à l’aide d’exemples concrets
  • Connaître les enjeux entourant la maltraitance
  • Définir la bientraitance et les attitudes bientraitantes à adopter
  • Apprendre à réagir de manière sécuritaire en fonction des lois et d’un code de déontologie
  • Connaître les ressources disponibles.

Notre but est non seulement de sensibiliser et d'outiller les étudiants du niveau professionnel, collégial et universitaire, mais aussi de mettre en place un volet de bientraitance envers les personnes aînées.


Aînés, des réponses à vos questions

Vos droits

En tant que personne aînée, vous avez des droits. La Charte québécoise des droits et libertés de la personne vous confère le droit d’être protégée de toute forme d’exploitation et la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité vous protège de tous les types de maltraitance.

En 2006, de 10 à 15% des aînés auraient été victimes d’abus, environ 150 000 personnes. Près de 80% de ces victimes ne signalent pas la maltraitance et 75% d’entre elles connaissent leurs abuseurs. Personne n’est donc à l’abri de la maltraitance. Elle peut toucher autant les gens favorisés, défavorisés, de diverses origines ethniques, hommes ou femmes.

La bientraitance

La bientraitance vise le bien-être, le respect de la dignité, l’épanouissement, l’estime de soi, l’inclusion et la sécurité de la personne. Elle s’exprime par des attentions, des attitudes, des actions et des pratiques respectueuses des valeurs, de la culture, des croyances, du parcours de vie, de la singularité et des droits et libertés de la personne aînée. (Ministère de la Famille, Secrétariat des aînés, 2017)